Quel opérateur téléphonique choisir ?

Les trois plus grands opérateurs sont Kölbi, Movistar et Claro

Le réseau de télécommunications du Costa Rica a été installé par la compagnie électrique nationale ICE. En 1949 ICE a créé Kölbi le fournisseur d’accès national qui  jusqu’en 2008 détenait le monopole des télécommunications au Costa Rica. Movistar et Claro deux concurrents très impliqués en Amérique Centrale et en Amérique du Sud ont largement contribués à l’amélioration des installations en offrant un service similaire à Kölbi bien qu’étant moins compétitifs. 

Selon où vous vous trouvez au Costa Rica l’un de ces trois fournisseurs d’accès aura sans doute une meilleure couverture du réseau que les autres mais pour un touriste cela n’aura pas d’importance.

Le véritable avantage de Movistar ou Claro concerne les personnes se déplaçant depuis un pays où ils ont déjà souscrit à un forfait avec ces fournisseurs d’accès. En couplant les offres de leur pays et du Costa Rica ils ont des prix, des offres et un roaming quasi imbattable. Si vous envisagez de voyager dans d’autres pays en Amérique Centrale ou Amérique du Sud n’optez pas pour Kölbi mais plutôt un autre fournisseur d’accès comme Movistar ou Claro :
Movistar est également présent au Mexique, Porto Rico, Guatemala, Salvador, Nicaragua, Panama, Colombie, Venezuela, Équateur, Pérou, Brésil, Chili, Argentine, Uruguay
Claro est également présent en République Dominicaine, Porto Rico, Guatemala, Salvador, Nicaragua, Panama, Colombie, Paraguay, Equateur, Pérou, Brésil, Chili, Argentine, Uruguay, Honduras.

Ce site de la SUTEL compare les offres de chaque fournisseur mobile :

Prix carte SIMMinimumPrix Télécommunication Minute*Prix Kb internet 3g/4gPrix SMS
Kölbi¢1000¢40.351 ¢0.008588¢3 
Movistar¢1000¢44¢0.01¢4 
Claro¢1500¢41 ¢0.009¢4 

* Vers les numéros fixes, mobiles et autres fournisseurs d’accès mobiles.

Si votre téléphone est verrouillé par votre fournisseur d’accès vous pouvez le faire débloquer, le laisser bloqué en empruntant les wifi quand ils sont disponibles ou acheter un téléphone de dépannage.

Chez tous les opérateurs du pays, d’autres cartes SIM plus coûteuses offrent des avantages roaming pour baisser le prix à la minute lors de vos appels internationaux. Ces offres sont intéressantes uniquement si vous prévoyez plusieurs voyages au Costa Rica et que vos proches n’ont pas accès à l’internet via Facebook, Skype ou Whatsapp par exemple.

Il peut aussi vous être proposé de choisir pour le même prix une carte SIM dont le numéro privé ne s’affiche pas quand vous émettez un appel.


Où souscrire ?

On peut trouver des succursales dans la plupart des villes et lieux touristiques du pays. Il faudra leur présenter votre passeport, payer pour l’achat d’une carte SIM prépayée et il vous sera conseillé d’acheter aussi une recharge.

Depuis 2019 les boutiques Kölbi qui se situaient dans les deux Aéroports Internationaux sont fermées.


Comment recharger son crédit téléphonique ?

  • Des cartes de recharges comportant un code à révéler en grattant. Au dos de cette carte il y a un numéro à composer, des étapes à suivre et cela prendra bien 3 minutes. N’achetez pas ces cartes aux vendeurs itinérants mais dans les boutique uniquement.
  • Des rechargements automatiques aux caisses des supermarchés/hypermarchés. Vous donnez votre numéro de téléphone, payez la somme que vous souhaitez recharger et la caissière se charge de tout en 1 minute.
  • Recharger directement par carte bancaire via l’espace en ligne ou le numéro vert du fournisseur d’accès. En toutes circonstances je ne recommande pas cette méthode.

Plus le montant rechargé est grand et plus longtemps il se conservera longtemps car malheureusement vos recharges périment si elles ne sont pas utilisées avant une date fixée.

Chez Kölbi par exemple :

Montant rechargée¢500 à ¢2500¢2500 à ¢5000 ¢5000 et plus…
Péremption après30 jours45 jours60 jours

(Parfois ces délais sont dépassés sans explication)

Au Costa Rica vous serez étonnés de constater que l’usage de Facebook et WhatsApp est plus répandu que l’utilisation de la communication via site internet, téléphone, ou SMS.

Les rares SMS que vous recevrez seront envoyés par votre fournisseur d’accès pour vous proposer des offres spéciales (votre prochaine recharge vaut le double si vous rechargez avant telle date), plus rarement les SMS concernent des déclarations d’état d’urgence pour catastrophes naturelles.